Un osmoseur d’eau, pour quel usage ? – LaVie

🎁 Cadeau de Noël : obtenez 4 verres gratuits !

Un osmoseur d’eau, pour quel usage ?

Osmoseur d'eau

Aujourd’hui, on va discuter de l’utilité de cet appareil qu’on trouve un peu de partout, et qui utilise la technologie de l’osmose inverse.

Les frais récurrents d'un osmoseur d'eau

Sur le marché actuel des produits vendus pour améliorer la qualité de l'eau, nous retrouvons de manière constante des propositions à revenus récurrents.

Carafes filtrantes, adoucisseurs d'eau, osmoseurs et bien d'autres, nous font acheter des consommables de manière régulière.

Idem pour les fabricants d'eau minérale.Il s'agit toujours ici d'achats récurrents.

Pour illustrer davantage ce constat, détaillons une offre basique, qu'on trouve pour environ 250€ sur le marché. Sachez qu’une machine coûte davantage 1500€, il s’agit donc d’un “premier prix”.

Osmoseur d'eau

Osmoseur basique sans reminéralisation

Alors, détaillons : un pré-filtre type filtre à sédiments, une membrane d’osmose inverse garantie pour durer 24 mois à 70€ le remplacement, un post filtre type charbon actif, un réservoir de 6l, et un robinet petit débit.

Si vous arrivez à l’installer tout seul, tant mieux, sinon doublez environ le prix de l’appareil pour inclure l’installation, soit plus près de 500€ installé.

Le fabricant affirme que sa membrane dure 2 ans, pourtant, dans les commentaires lus sur un grand site de distribution, un client mentionne que la durée réelle est divisée par deux, soit un an.

Résumons, il faut changer les filtres tous les six mois, soit 100€ par an, et 70€ de membrane, cela donne sur trois ans : 500+300+210= 1010€, et vous continuerez de payer annuellement 170€, sous réserve que votre eau ne soit pas trop “dure”, car dans ce cas, le fabricant vous recommande d’ajouter un adoucisseur d’eau avant l’osmoseur.

Au-delà d’une dureté d’eau de 15°f, il est vivement conseillé d’installer un adoucisseur d’eau afin de prolonger la durée de vie du système et de le protéger du calcaire

Ok, on a compris, c’est coûteux, et capricieux, et en gros, cela fait le job d’une carafe filtrante qui aurait un réservoir de 6L, mais alors, quelle est le bénéfice ?

La solution alternative aux osmoseurs d'eau : LaVie !

carafe filtrante lavie

Les purificateurs d’eau UV-A LaVie® fonctionnent sans filtre ni entretien et vous permettent de purifier votre eau du robinet en 15 minutes.

Ils utilisent une technologie innovante, brevetée et exclusive à LaVie® : la photolyse du chlore par rayonnement UV-A.

Ce traitement permet l’abattement du chlore et de ses dérivés, des composés chimiques tels que certains pesticides ou traces de médicaments, des goûts et odeurs que l’on peut rencontrer dans l’eau du robinet.

Le résultat, très qualitatif, permet de tirer un trait définitif sur la consommation d’eau en bouteille plastique.

L’empreinte carbone liée à la fabrication du tube aluminium du purificateur d'eau UV est neutralisée en quelques jours d’utilisation par rapport à la consommation équivalente d’eau en bouteilles plastiques.

Quel est le bénéfice pour la santé des osmoseurs d'eau ?

Aucun si votre eau est potable, le seul bénéfice est d’enlever le sel que l’adoucisseur aurait ajouté. Un osmoseur est un produit pour les stations spatiales ou les bateaux, car il permet de recycler des eaux chargées de sel, ou d’urine, par exemple. Mais comme le sel est réglementé dans l’eau potable, il n’est pas utile d’osmoser l’eau du robinet.

En gros, il permet de produire de l’eau ultra-transformée, “morte” au sens des minéraux et de son oxygène dissous, et impropre à la consommation, donc non potable. Une eau potable doit contenir à minima du calcium et du magnésium en quantité réglementée dont cet appareil aura extrait 80 à 90% par sa membrane.

Une eau potable (OMS) doit se situer aux alentours d’un pH neutre, soit entre 7 et 8, idéalement 7.5, mais votre osmoseur produira une eau acide, corrosive, aux alentours d’une valeur de pH de 6, tout comme une carafe filtrante.

Une eau potable ne contient peu ou pas de bactéries, mais le réservoir de 6l, tout comme le robinet, dénués du chlore qui protégeait l’eau de toute contamination vont rapidement servir de nid pour ces petites bêtes (toujours comme pour les carafes filtrantes, surtout que le stockage dans le cas de l’osmoseur est à 20°C, voire 30°C en été, une température très favorable au développement bactérien).

Et ne croyez pas que la membrane d’osmose retire le chlore, car elle ne le supporte pas, c’est le pré-filtre qui fait ce travail, pour éviter de “griller” la membrane trop vite.

Alors bien sûr, certains modèles plus onéreux intègrent des cartouches de minéralisation (calcium et magnésium), encore une excellente méthode pour attraper quelques bactéries de plus, et pourquoi vouloir remettre dans l’eau artificiellement ce qui y était naturellement en entrée ?

On peut encore pousser le bouchon plus loin, et c’est ce qui est pratiqué dans les grosses machines de grandes entreprises françaises à l’étiquette « bio » (hé oui ils vous vendent de l’eau ultra transformée sur place, en bouteille plastique, mais il ne faut pas les jeter dans la mauvaise poubelle…), et remettre l’oxygène dissous perdu à l’aide d’un vortex, mais êtes-vous vraiment sûrs de toujours vouloir boire cette eau ?

On est très loin d’une eau naturelle, carrément à l’opposé.

Dans ces machines très coûteuses, il y a aussi un flash d’UV-C en sortie, pas pour tuer les bactéries, mais seulement pour les empêcher de se reproduire dans votre estomac, et encore bien d’autres pré ou post filtres que je ne détaillerais pas ici, car on ne les trouvera pas dans une machine domestique.

L'impact environnemental des osmoseurs d'eau

Détaillons maintenant l’impact environnemental : Quatre filtres et une membrane non recyclable par an, et plus de 60% de l’eau d’entrée qui part en soupe concentrée par l’évacuation, dans l’environnement. Vous payerez bien sûr pour cette eau gaspillée par ce procédé dans votre facture.

Vous avez toujours envie de vous équiper d’un osmoseur ? Testez auparavant notre système LaVie, nous faisons des miracles sur des eaux très chargées en minéraux, vous pourrez de toute façon renvoyer le produit s’il ne vous convient pas. Il n’y a pas d’installation, pas de filtre à changer, pas de pollution bactérienne à craindre, plus de trace de chlore ni de mauvais goût.

4 commentaires

  • Une eau riche en nitrates n’est pas dangereuse, le seuil de 50mg/l fixé par la France n’est pas basé sur des preuves scientifiques.
    Bien que les nitrates soient peu recommandés pour les nourrissons (un maxi de 15-20mg/l pendant les premiers mois semble sage) , ils sont un bienfait pour l’humain. En effet, ils permettent de mieux fixer l’oxygène dans le sang, de faire baisser la tension, de mieux résister à l’effort etc… Une seule betterave représente huit fois cette quantité (450mg) de nitrate, et personne n’à jamais déclaré la betterave dangereuse, bien au contraire.

    Pascal Nuti
  • Bonsoir Jean-François,

    Je ferais la même réponse qu’au dessus : on ne peut pas considérer l’eau “hydrogénée” comme autre chose qu’un traitement temporaire, qui est par ailleurs relativement controversé. Les avis de personnes qualifiées oscillent entre charlatanisme et possible effets ponctuels en cas de pathologie particulières. J’en resterais personnellement éloigné par principe de précaution, car il y plus de controverses à ce sujet que d’études claires et lisibles.

    Pascal Nuti
  • Bonjour,
    Pour une eau riche en nitrate (68mg/l), que peut on utiliser pour la rendre buvable sur le long terme ?
    Merci,

    Mams
  • Bonjour Jean-François,
    Quand je vois des ondes de forme associés à de l’eau hydrogénée dans la même phrase, et des prix à 500€ au lieu de 50€ (le vrai prix sur AliExpress par exemple : https://fr.aliexpress.com/item/32953251311.html? )
    J’en déduis déjà que je dois me méfier.
    Notre bouche et trachée, jusqu’à l’estomac, sont en pH neutre. J’en déduis que mettre de l’eau acide ou basique tout le temps n’est pas recommandé par dame nature.
    Par ailleurs, aucun test scientifique ne démontre proprement les bienfaits cette eau basique tous les jours.
    Tout au plus, des gens censés recommandent de ne pas dépasser trois mois de “cure” pour certaines pathologies, mais sans vrai point d’appui scientifique.
    Comme pour tous les miroirs aux alouettes, j’en resterais éloigné, à votre place. J’ai personnellement testé, et je n’y ai trouvé aucune amélioration justifiable.
    Belle journée

    Pascal Nuti - LaVie

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

French
French