🔥 BON PLAN 🔥 -50% sur des bouteilles 1L et 0,5L (légers défauts visuels)

Un adoucisseur d’eau sans nuisances, ça existe ?

Anneau Sialex anti calcaire

Vous êtes nombreux à disposer d’une eau trop dure et à en subir des inconvénients sur votre environnement : traces de calcaire sur robinets, baignoire, douche, chauffe-eau à vie (trop) courte ainsi que sur vos appareils ménagers de type bouilloire ou cafetière.

Bien sur, cela est bon signe, votre eau contient beaucoup d‘ions calcium, indispensables à notre santé.

Mais trop c’est trop, et vous avez décidé de faire quelque chose pour améliorer votre quotidien, peut être avez-vous déjà investi dans un adoucisseur d’eau, qui remplace l’ion calcium par….du sel de table !

Ainsi, vous avez déplacé le problème : vous disposez effectivement d’une eau moins dure, mais plus salée, que vous allez rejeter dans l’environnement, sans parler des cycles de maintenance de la machine, et du besoin d’y rajouter du sel, ainsi que de contrôler régulièrement ses réglages.

L’installation n’est pas non plus très simple et demande souvent l’intervention d’un pro, sans parler du fait que ce dispositif prend de la place dans votre maison.

Ainsi, l’eau en sortie, bien que considérée comme potable, perd beaucoup de son intérêt santé : pas de calcium et beaucoup de sodium (sel de table) n’est pas conseillé pour l’être humain, bien au contraire.
Ces systèmes enlèvent aussi une bonne partie (voire la totalité) du chlore qui vous protège contre les bactéries, et qui est le principal consommable de notre purificateur d’eau LaVie.

Préserver les oligo-éléments de l'eau du robinet grâce à LaVie

bouteille purificatrice d'eau LaVie pure

Les purificateurs d’eau UV-A LaVie® fonctionnent sans filtre ni entretien et vous permettent de purifier votre eau du robinet en 15 minutes.

Ils utilisent une technologie innovante, brevetée et exclusive à LaVie® : la photolyse du chlore par rayonnement UV-A.

Ce traitement permet l’abattement du chlore et de ses dérivés, des composés chimiques tels que certains pesticides ou traces de médicaments, des goûts et odeurs que l’on peut rencontrer dans l’eau du robinet, tout en préservant à 100% les oligo-éléments.

Le résultat, très qualitatif, permet de tirer un trait définitif sur la consommation d’eau en bouteille plastique.

L’empreinte carbone liée à la fabrication du tube aluminium du purificateur d'eau UV est neutralisée en quelques jours d’utilisation par rapport à la consommation équivalente d’eau en bouteilles plastiques.

Mais il existe d'autres solutions !

Notre partenaire Ethic Process distribue en France les anneaux Sialex, qui agissent différemment. Leur action est sans contact (tout comme celle de LaVie) et sans consommation d’électricité grâce à un procédé thermodynamique. Ils permettent de garder la forme liquide du calcium et ainsi éviter la formation de tartre incrustant, voire même de nettoyer le calcaire accumulé dans vos canalisations et chauffe-eau depuis des années.

Sialex ring anti calcaire

Des micro-vibrations sont générées par cet anneau, à fixer sur votre arrivée d’eau en 5mn, entre le compteur d’eau et votre logement. Elle sont dues à des différences de dilatation entre plusieurs matériaux, le quartz et le silicium, qui réagissent à d’infimes variations de température. Ainsi, aucune consommation d’électricité n’est générée.

Aucun entretien n’est nécessaire, pas plus que de réglages ou de maintenance. Notre partenaire, vrai professionnel de l’eau depuis des années, peut vous permettre de tester le produit 30 jours pour vérifier son efficacité.

Ce produit coute environ le même prix qu’un adoucisseur d’eau, mais vous y gagnerez les achats de sel et l’entretien, soit 70% de gain sur 10 ans environ ! Cerise sur le gâteau, l’eau en sortie garde donc tous ses oligo-éléments et ne peut pas se polluer avec des bactéries ou du sel, elle est complètement assimilable par le corps.

Ainsi, traitée avec LaVie, on en tire une eau de très bonne qualité, qui peut rivaliser sans soucis avec de l’eau en bouteille, c’est la solution que nous préconisons dans le cas d’une eau trop dure.

Plus d’informations sur le site de notre partenaire Ethic Process

Il existe aussi des adoucisseurs d’eau à Co2 qui évitent de boire de l’eau salée. Ils fonctionnent plutôt bien, mais vous devrez remplacer les lourdes bouteilles de CO2 plusieurs fois par an.

Calcaire canalisation Sialex Ring


Quelques extraits d’articles sur les adoucisseurs

Source Wikipedia

Enjeux, intérêt et limites

Les eaux modérément calcaires, à la différence d'autres eaux très minéralisées, ne sont pas toxiques, mais elles posent des problèmes de biofilms, de colmatage de conduites d'eau, tuyauteries et matériels domestiques (chaudières, machines à laver, fers à repasser, etc.) et lavent un peu moins bien les textiles (car moussant moins).

Une eau trop déminéralisée peut inversement poser des problèmes toxicologiques et écotoxiques induits par la solubilisation de métaux toxiques (par exemple en présence de tuyauteries anciennes en plomb ou de soudures contenant du plomb source de saturnisme) et de corrosion accélérée de certains tuyaux ou contenants.

La présence dans l'eau de certains adjuvants (même à faibles doses) peut inhiber certains procédés d'épuration physico-chimiques de traitement et d'épuration d'eaux, dont la décarbonatation (pour le cas d'adjuvants lessiviels par exemple).

Une légende persistante est véhiculée, principalement par les installateurs, indiquant que la consommation d'eau potable calcaire, également appelée eau dure, serait nocive pour la santé. Cette affirmation est fausse comme le démontrent les recherches du CNRS qui indiquent que, pour une personne en bonne santé, la consommation de ce type d'eau potable est sans danger.

En mars 2017, le laboratoire cantonal de Thurgovie (Suisse) a examiné 23 systèmes d’adoucisseurs à sodium choisis au hasard dans des maisons privées et des écoles. L’eau potable a été étudiée pour sa pureté bactériologique et sa composition chimique avant et après l’adoucisseur à sel. Pour 87 % des adoucisseurs (20 sur 23), le nombre détectable de micro-organismes (bactéries et champignons) dans l’eau potable a au moins doublé ! Et dans le cas de six adoucisseurs (26 %), la valeur maximale légale de germes dans l’eau potable a même été dépassée de 3 à 600 fois ! 90 % des adoucisseurs étaient également mal réglés, avec une dureté résiduelle à moins de 15 °fH, la moitié étant même en dessous de 7 °fH avec alors un risque de corrosion des canalisations et des appareils ménagers.


Source : Centre d’information sur l’eau

Il est totalement déconseillé de le brancher sur le système d’alimentation d’eau froide. Il faut bien veiller à respecter scrupuleusement les instructions d’installation et d’entretien au risque de dégrader la qualité sanitaire de l’eau du robinet.


Source Veolia eau

Utiliser un adoucisseur pour vos appareils électroménagers peut éviter l’entartrage de vos installations si votre eau est très calcaire. En revanche, il ne faut pas adoucir l’eau destinée à la boisson ou à la cuisson des aliments. Si vous en disposez, nous vous invitons à suivre les recommandations d’entretien, afin de ne pas altérer la qualité sanitaire de l’eau que nous distribuons.


Source UFC Que Choisir

On installe chez soi un adoucisseur pour lutter contre le calcaire. Or, une bonne partie des logements équipés sont alimentés par une eau potable d’une dureté comprise entre 18 et 27 degrés français (°f), c’est-à-dire douce à moyennement dure.

La nécessité d’adoucir n’a rien d’évident. Seule une eau vraiment dure, soit 35 °f ou plus, peut justifier l’emploi d’un adoucisseur. Nos analyses ont porté sur onze logements équipés d’un adoucisseur.

Dureté et agressivité : Risques de corrosion

Que ce soit justifié ou non, la fonction d’un adoucisseur est d’adoucir l’eau. Tous le font (mais à peine à Arpajon), c’est-à-dire qu’ils enlèvent des minéraux essentiels, calcium et magnésium, de l’eau potable. Ils remplissent donc leur contrat mais c’est précisément ce qui pose problème. Jusqu’en 2007, l’eau potable ne devait pas être adoucie à moins de 15 °f pour être distribuée. Le nouvel arrêté n’a pas repris cette exigence mais il impose que l’eau soit « à l’équilibre calco carbonique ou légèrement incrustante », ce qui revient à peu près au même car l’eau adoucie est souvent agressive. C’est d’ailleurs ce que démontrent nos analyses. L’eau arrive aux domiciles à l’équilibre ou légèrement incrustante, ce qui correspond aux exigences des normes de potabilité. Or, une fois adoucie, elle devient agressive dans huit des onze logements équipés.

Ennuyeux, car cette eau adoucie agressive présente de graves inconvénients. Certes, elle n’entartre pas les tuyaux ou les appareils contrairement à l’eau calcaire. Mais, en contrepartie, elle les agresse. Les risques de corrosion sont dès lors importants : cette eau peut perforer une canalisation ou percer un ballon d’eau chaude. De plus, elle se charge en particules métalliques quand elle attaque les matériaux. Si c’est du fer, c’est coloré et désagréable mais pas trop grave. Quand il s’agit du plomb des vieilles tuyauteries ou du cadmium des soudures, en revanche, c’est toxique.

Calcium et sodium : Ça charge en sel !

Adoucir l’eau revient à lui enlever son calcium, et pas seulement son calcaire entartrant, malgré ce que prétendent les professionnels. C’est surtout en chauffant, à partir de 60 °C, que le calcaire forme des dépôts incrustants. L’eau froide peut laisser des traces mais n’entartre pas vraiment. Elle contient du calcium, ce qui est une excellente chose. Les apports en calcium sont en effet indispensables à l’organisme humain et l’eau présente sur ce point un avantage incomparable : elle permet sa bonne assimilation sans apporter la moindre calorie supplémentaire, contrairement à tous les aliments recommandés pour leurs teneurs en calcium. Les enfants et les adolescents en ont un besoin impératif, il est nécessaire à la construction osseuse. Les femmes enceintes en ont également besoin et le calcium est précieux dans la lutte contre l’ostéoporose.

En prime, il se révèle utile contre les calculs rénaux contrairement à une croyance trop répandue. Enlever le calcium de l’eau constitue donc une hérésie, comme nous l’avons déjà expliqué l’année dernière à propos des carafes filtrantes. Pas de chance pour la santé des utilisateurs : l’adoucisseur remplace ce précieux calcium par du sel ! Impossible d’y échapper, c’est son principe de fonctionnement. À l’exception d’un adoucisseur qui adoucit peu, celui d’Arpajon, tous les appareils chargent l’eau en sodium et deux d’entre eux dépassent même la référence de potabilité fixée à 200 mg/l. Pour les personnes qui suivent un régime sans sel strict, le fait de boire de l’eau adoucie fait vite exploser la dose maximale préconisée de 500 mg de sodium par jour. Boire de l’eau chargée en sodium reste d’ailleurs inopportun quand on est bien portant, compte tenu de l’excès généralisé des apports en sel : 8,5 grammes en moyenne par jour, alors que les autorités de santé recommandent de ne pas dépasser 6 grammes. Même si l’eau contribue peu aux apports en sel face au pain, à la charcuterie, aux fromages et aux plats cuisinés industriels, y ajouter du sodium est un véritable non-sens du point de vue nutrition et santé.

Microbiologie : Ajout de microbes

Une eau qui passe dans une résine est plus exposée au développement des bactéries qu’une eau du robinet. L’adoucisseur peut donc favoriser la multiplication des microbes même si ce n’est pas une généralité. Le problème concerne néanmoins plusieurs appareils testés. Et l’un d’entre eux (Arpajon) rajoute à l’eau des germes fortement déconseillés.

Bilan : On n’y gagne pas

En conclusion, l’eau très adoucie devient agressive, sans calcium mais avec du sodium. Les adoucisseurs n’améliorent pas la qualité de l’eau potable -distribuée mais la dégradent ! Un logement peut nécessiter un adoucisseur si l’eau est très dure, mais le circuit de la cuisine doit toujours rester en dehors du traitement. L’appareil doit, en outre, être réglé pour maintenir 15 °f de dureté, afin de réduire l’agressivité de l’eau adoucie


Forts de ces précisions, vous pourrez choisir votre adoucisseur d’eau avec bon sens, par rapport à vos besoins et usages.

A votre santé !

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés

français
français